Arrêtons les violences

VOUS ÊTES VICTIME DE VIOLENCES CONJUGALES ET CONFINÉE VOUS AVEZ LE DROIT DE PARTIR (même sans attestation de déplacement dérogatoire) Dans l’urgence, vous pouvez : – Vous rendre dans une pharmacie pour signaler les faits et alerter les forces de l’ordre, – Appeler la police ou la gendarmerie au...